Les professeurs

 

[ Accueil ]

Avant  1880

    « Comment appellerais-je la salle où je devais faire connaissance avec l'alphabet? La pièce servait à tout. C'était à la fois école, cuisine, chambre à coucher, réfectoire, et par moment poulailler, porcherie. Le feu ne s'allumait pas précisément pour nous mais avant tout pour chauffer une rangée de trois chaudrons où doucement se cuisait la pâtée des porcelets...

     Notre maître était un excellent homme à qui, pour bien mener l'école, il ne manquait qu'une chose, le temps. Il nous consacrait le peu de loisirs que 1ui laissaient ses nombreuses fonctions. Et d'abord il gérait les biens d'un propriétaire étranger au village... il présidait à la rentrée des foins, l'abbatage des noix, à la cueillette des pommes, à la moisson des avoines. L'été nous lui venions en aide.

     L'école, bien fréquentée pendant l'hiver, était alors, presque déserte. Restaient seuls, non utilisables encore aux travaux des champs, quelques enfants...

    Notre maître était barbier... Sonneur de cloche. Un mariage, un baptême suspendait la classe: il fallait carillonner. Notre maître remontait et réglait l'horloge du village. »

(Extrait de Jean Henri Fabre)

 

La tenue de 1880 à 1999

Voilà comment une institutrice était habillée il y a cent ans.

habi.jpg (95318 octets)

 De nos jours les institutrices ou les instituteurs s’habillent comme ils le veulent.

Professeur-élèves

man.jpg (19772 octets)

    Sur cette photographie, le maître a demandé aux élèves de se mettre les bras croisés.

     Si les élèves avaient bien travaillé, le maître leur donnait un bon point. Mais s’ils ne travaillaient pas bien, ils se faisaient gronder ou punir.

Le rôle de l'instituteur

    Sur cette photographie, le maître dicte une phrase de morale. Cette phrase de morale débute les cours.

morr.jpg (13304 octets)

 

proff.jpg (7907 octets)

    Dans cette école qui date de 1955 un professeur corrige un cahier d’un élève. Apparemment, il ne dit rien.

    Les écoles n’avaient pas beaucoup de matériel parce qu’il n’y avait pas beaucoup d’argent. Le matériel était : une règle en bois une équerre en bois et une plume à chaque élève avec de l’encre et un globe de la Terre pour toute la classe.

bure.jpg (14284 octets)

    Voici un bureau de professeur, avec tout ses instruments. Il s’asseyait là pour corriger les cahiers des élèves.

Les deux métiers de l'instituteur

    L’instituteur n’était pas seulement instituteur ; il était souvent secrétaire de la mairie.

    Le soir, il donnait des cours aux adultes et il rendait service aux gens. De nos jours, les instituteurs n’ont plus le droit de travailler pour la mairie.

mett.jpg (13041 octets)